AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Solitude, quand tu nous tiens. "Kasei*

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Katsura S. Ayate


avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 24/07/2008
Localisation : Euh ... Franchement et honnêtement, t'as vraiment que ça à faire de me demander ça ? /SBAFF\
Qui suis-je ? Qui cherché-je ?
.rpgzone .rpghidden {visibilty: hidden; display: none;}.rpgzone:hover .rpghidden {visibilty: visible; display: block; position: absolute; width: auto!important;}.rpgcontent { position: relative; top: -150px; max-width: 250px; }.rpgbutton { url image= ('https://redcdn.net/ihimizer/img140/8810/texthn.png')}.rpgcontent { url image= ('https://redcdn.net/ihimizer/img140/8810/texthn.png')}

MessageSujet: Solitude, quand tu nous tiens. "Kasei*   Jeu 24 Juil - 2:53

    Voilà environ une bonne journée que Katsura était restée complètement coincée dans le bureau du directeur et elle n'avait même pas eu le temps de visiter ce nouveau pensionnat. Et aujourd'hui, nous étions un lundi, avec du soleil qui brillait. Elle venait donc tout juste de se réveiller d'une longue nuit agitée, cela faisait longtemps qu'elle n'avait eut aussi hâte d'être le lendemain. Elle était dans son lit, les yeux ouverts en face du plafond. Cheveux épars de chaque coté de son visage angélique. Il était déjà très tôt, et personne ne rodait dans les couloirs du pensionnant, alors elle se dirigea vers les douches communes. Elle regarda une douche avec un air déprimé, un peu de fainéantise ça ne fait jamais de mal voyons. Mais bon, il fallait vraiment qu'elle se douche là. Elle y entra, mollement et se détendit, le jet d'eau ruisselant contre sa peau. Elle en sortit dix minutes plus tard. Elle s'enveloppa d'une serviette blanche et enfila de nouveaux sous-vêtements, à l’abri de tous les regards évidemment.

    Elle renfila une chemise large et courut de peur qu'on ne la voie jusqu'à sa chambre. Elle se munit d'une chemise blanche et d'un short gris taille haute. Elle coinça la chemise à l'intérieur et la fit blouser par dessus le short. Oui, elle n'avait pas encore reçut ce stupide uniforme alors elle pouvait encore avoir droit à un peu de liberté. Elle retourna coiffa ses cheveux, les sécha, et les mis en place, laissant sa mèche fendre son visage en deux. Katsura n'est pas une fille qui se maquille, elle ne le fait presque jamais, mais à l'occasion, elle se mit un peu de poudre libre et un peu de khôl. Elle s'enivra d'une note de parfum. Elle enfila des petites chaussures et claqua sa porte, mais ne savait même pas ou elle allait aller. Le temps était frisquet et elle frissonna, ne cherchant pas à revenir sur ses pas pour prendre une veste. Ce calme dehors lui convenait parfaitement et elle se sentait dans sa bulle dans son élément. On pourrait dire que Katsura est de la vieille école, car déambuler comme ça, comme une innocente à neuf heures trente.

    Tout ça pour quoi ? Car elle c'était réveillée en sursaut tellement elle voulait voir à quoi ressemblait ce pensionnat et qu'elle n'avait pas pût se rendormir. Mais elle était déçue. Elle était là, seule dans une allée entourée d'arbres, au bout de laquelle trônait une immense fontaine. Ses cheveux flottaient au vent, sa mèche lui couvrant radicalement l'oeil gauche. Une fois arrivée au bord de la fontaine, elle s'assit sur le rebord, et commença à contempler sa propre image dans le reflet de l'eau. Non, elle n'est point narcissique. Son regard était aussi vide que celui d'une poupée. Sans vie, c'était ce que montrait Katsura au monde extérieur. Se regarder lui remémorait de très mauvais souvenirs, rien de pire que cela ne pouvait lui arriver. Alors qu'elle était plongée totalement dans ses anciens souvenirs qui se ressassaient comme si on essayait de remuer le couteau dans la plaie. C'est à ce moment, que son reflet de cette eau si pure fut troubler par quelqu'un, mais qui, sa la jeune demoiselle n'en avait aucune idée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kasei Ichijo

Admin
avatar

Messages : 232
Date d'inscription : 19/02/2008
Age : 25
Localisation : Dans le trou du cul du monde (L)
Qui suis-je ? Qui cherché-je ?
.rpgzone .rpghidden {visibilty: hidden; display: none;}.rpgzone:hover .rpghidden {visibilty: visible; display: block; position: absolute; width: auto!important;}.rpgcontent { position: relative; top: -150px; max-width: 250px; }.rpgbutton { url image= ('https://redcdn.net/ihimizer/img140/8810/texthn.png')}.rpgcontent { url image= ('https://redcdn.net/ihimizer/img140/8810/texthn.png')}

MessageSujet: Re: Solitude, quand tu nous tiens. "Kasei*   Sam 26 Juil - 22:26

Personne ne peut réellement échapper à son passé . Il nous poursuit , nous enivre et nous détruit . C'est ce que pensait Kasei depuis sa plus tendre enfance . Il avait beau marcher , la tête haute , c'est comme si son passé était inscrite dans son ombre et qu'elle ne le lâchait jamais . Elle était là simplement pour l'embéter , pour le rendre fou et surtout ce matin-là . Réveillé en sueur vers les cinq heures du matin , par un terrible cauchemar , Kasei se leva sur la pointe des pieds pour ne pas déranger son colocataire . Ludwing avait beau être ce qu'il était , il ne fallait tout de même pas qu'il paye pour le cauchemar de Kasei ni sa mauvaise humeur . Le jeune adolescent se traina donc vers la salle de bain commune , toujours pour ne pas réveiller son richissime colocataire , et s'arrosa le visage d'eau bien fraiche . En face de lui se trouvait un miroir . Kasei se contempla longuement de celui-ci avant de glisser trois doigts dessus , comme pour toucher le visage de son double . Il y avait toujours la griffure sur sa joue , et même si ça commençait à cicatriser et que ça ne lui faisait plus mal , au plus profond de lui , cela le faisait souffrir horriblement . Il ferma les yeux puis les rouvrit aussitôt pour se regarder à nouveau . Des pensées les plus morbides vinrent à son esprit , comme chaque matin , comme à chaque fois qu'il se contemplait . Il s'essuya le visage avec une serviette puis retira son tee-shirt et bas de pyjama pour se glisser sous la douche . Et comme chaque fois qu'il prenait sa douche , il se frotta le corps avec récurrence et violence . Une fois sa douche finit , il prit une autre serviette pour la mettre autour de sa taille et une autre qu'il mit sur ses épaules . Il s'essuya le corps frénétiquement puis s'habilla de son uniforme . Décidemment , il ne s'y ferait jamais de ne pas s'habiller comme il le voulait . Heureusement pour lui , il avait eue le droit de garder ses chaussures , des New Rock , qui lui rendait son style malgrè la présence de cet ... uniforme .

Il passa vers le self pour pouvoir déjeuner mais , comme d'habitude , son estomac refusa d'ingurgiter quoi que ce soit . Il finit par sortir pour se dégourdir les jambes . La veille , il fit connaissance avec plusieurs personnes qui lui avaient inspiré confiance et il espérait vraiment les revoir . Peut-être , la roue allait tourner . Non , il ne pourrait pas tirer un trait sur son passé , mais il pouvait au moins ... le contourner ? Les arbres n'étaient pas encore en fleur , les vent était frais , un peu trop à son goût d'ailleurs , et sa vie prenait une toute autre tournure . Il avait repéré une petite fontaine un peu plus loin , bien sympathique pour pouvoir méditer en paix . Mais cette paix intérieure ne dura pas très longtemps car , après quelques pas , il apperçut une silouette près de cette fontaine . Une silouette féminine qui ne lui disait rien . Il décida de faire un pas vers la personne , essayant encore de développer sa sociabilité . Il se plaça derrière elle , ce qui brouilla le reflet de la jeune fille dans l'eau . Elle se retourna instinctivement , le dévisageant de haut en bas . Kasei ouvrit la bouche pour commencer à parler mais aucuns sons ne sortirent de sa bouche . Il se mit à trembler toujours muet face à la jeune fille qui continuait de l'observer . Que devait-elle penser de lui ? Un pervers qui rôde dans le coin à la recherche de chaire fraiche ? Quelque chose d'autre ? Il se mit à reculer en bagayant :


- " Dé ... Désolé , je ne voulais pas te ... vous ... Déranger ... Je pars ... " .

Le jeune homme fit demi-tour , gêné de s'être ridiculisé à ce point . Lui aussi ne changerait donc jamais , il serait toujours aussi appeuré , toujours aussi faible . Il serra le poing puis se retourna vers la jeune fille en lui criant :

- " Je m'appelle Ichijo Kasei ! Je suis pensionnaire ici ! Je ne t'avais pas vu alros je voulais te dire : Bievennue ! " .

Le visage du jeune Kasei se mit à devenir rouge tomate . Comment avait-il put hurler comme ça ? Déjà qu'il n'était pas très viril , si en plus il se mettait à crier comme une fille , ça lui faisait une belle jambe ! Une humiliation de plus , qu'est-ce que ça pouvait bien lui faire après tout ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yumenoryou.superforum.fr
Katsura S. Ayate


avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 24/07/2008
Localisation : Euh ... Franchement et honnêtement, t'as vraiment que ça à faire de me demander ça ? /SBAFF\
Qui suis-je ? Qui cherché-je ?
.rpgzone .rpghidden {visibilty: hidden; display: none;}.rpgzone:hover .rpghidden {visibilty: visible; display: block; position: absolute; width: auto!important;}.rpgcontent { position: relative; top: -150px; max-width: 250px; }.rpgbutton { url image= ('https://redcdn.net/ihimizer/img140/8810/texthn.png')}.rpgcontent { url image= ('https://redcdn.net/ihimizer/img140/8810/texthn.png')}

MessageSujet: Re: Solitude, quand tu nous tiens. "Kasei*   Sam 26 Juil - 23:13

    Lorsque son reflet se brouilla, le petit minois xD ainsi que le corps de la jeune Katsura firent demi-tour, pour faire face à la personne qui l'abordait. Chose qui ne lui était arrivée que rarement u__u Etant donné que la plupart des personne la trouvait froide, cynique, et sadique pour couronner le tout. Elle ne savait pas quoi dire, comme si elle était une sourde et muette, elle laissa un blanc immense s'installer entre les deux jeunes gens. Elle dévisagea le jeune homme de haut en bas. Il était grand, fin, avait des cheveux noirs et des yeux verts virant émeraude. En réalité elle ne pouvait pas lui en vouloir d'avoir briser ce reflet qui lui rappellait son passé, en fait si elle devait faire une chose, ça serait bien de le remercier, mais bon, si elle faisait, il la prendrait certainement pour une folle échappée d'un asile /SBAAF\. D'après ce que Katsura se contentait d'osbserver, sans piper mot pour autant, elle remarqua en principe la grande gêne du jeune homme. Au moins ils étaient deux à être timides. Il avait la main qui tremblait, posée sur le rebord de la fontaine. D'un coup il lui dit qu'il partait, car il ne voulait pas la déranger.

    Enfait, Katsura aurait tellement aimé être capable de le rattraper et de lui dire de rester, qu'il ne la dérangeait pas. Mais bon, elle et l'amitié ça fait deux, malgré qu'elle soit plus extravertie avec ses ami(e)s. Puis dans élan de courage, le jeune homme revint finalement de son plein gré. Kasei Ichijo. Lorsqu'elle le vit rougir, cela lui fit esquisser un léger sourire, ce qu'elle n'avait pas fait depuis un bail d'ailleur, elle en avait peut être même oublié la signification d'un sourire ou encore de ce que ça fait de nous en faire un. Enfait elle l'aimait bien déjà, sa gêne, sa volonté de revenir, surmonter sa timidité, enfait il avait beau faire gaffe sur gaffe, lui au moins il essayait de vivre l'instant présent et de faire face à la réalité. Non, Katsura quand à elle, n'arrivait même pas à dire bonjour à une boulangère, mais que voulez vous, les têtes de mules, ça reste comme elles sont et cherchent pas à aller plus loin que le bout de leur nez. Elle releva un peu la tête, le rose monté aux joues et dit d'un voix faible et douce :

    Merci à toi. Moi c'est ... Katsura, je suis nouvelle ici, donc je suis un peu perdue enfait ... Enchantée de faire ta connaissance ... Kasei.

    Oh mon dieu ! xD Elle a parlé, déesse divine au visage angélique et aux yeux violet a parlé. Respect /SBAAF\ Mais, bon, c'était une chose qu'elle se devait de faire, l'ayant ignorer depuis le début, il l'aurait prise pour une fille égocentrique, encore un autre défaut qui se rajouterait à cette liste que les gens ont établi pour définir Katsura, avec pleins de sous entendus, chose qui la peinait. Elle lui esquissa un sourire, plissa ses yeux violets à la lumière du jour histoire de dire, rassure toi, je ne vais pas te mordre. La jeune Katsura ne prit pas la peine de rajouter une question, laissant le jeune homme ré-engager la conversation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kasei Ichijo

Admin
avatar

Messages : 232
Date d'inscription : 19/02/2008
Age : 25
Localisation : Dans le trou du cul du monde (L)
Qui suis-je ? Qui cherché-je ?
.rpgzone .rpghidden {visibilty: hidden; display: none;}.rpgzone:hover .rpghidden {visibilty: visible; display: block; position: absolute; width: auto!important;}.rpgcontent { position: relative; top: -150px; max-width: 250px; }.rpgbutton { url image= ('https://redcdn.net/ihimizer/img140/8810/texthn.png')}.rpgcontent { url image= ('https://redcdn.net/ihimizer/img140/8810/texthn.png')}

MessageSujet: Re: Solitude, quand tu nous tiens. "Kasei*   Dim 27 Juil - 1:57

Pétrifié , Kasei resta immobile devant la jeune fille , baissant la tête, toujours aussi rouge . Il se mit à s'avancer vers la jeune fille , se retrouver à quelques centimètres d'elle . Il essaya à son tour de l'examiner du mieux qu'il pouvait : une mèche de cheveux venait cacher son oeuil gauche , elle avait des yeux violets éclatants comme une améthyste , une chemise blanche rentrée dans son short . Ce qu'il avait remarqué , c'était sa peau de porcelaine contrastant avec ses yeux pétillants de violet . Il décida de s'approcher encore un peu plus et s'asseya donc près de la jeune Katsura . Tout ce qu'il fallait faire , c'était parler . Parler . Il inspira profondément puis se cambra légèrement en arrière pour entamer une discussion , tout en regardant le ciel et son soleil :

- " Alors ... Katsura ... Tu ... Tu viens faire quoi dans ce pensionnat ? " .

Et tout recommençait ! Il fallait toujours qu'il entame une discussion par une question ! Il baissa à nouveau la tête puis se pencha doucement en arrière et là , ce fut le drame : à trop vouloir se pencher , à regarder le ciel , il tomba à la renverse dans la fontaine . Comment avait-il pû être aussi stupide ? Tomber dans l'eau , devant une fille en plus ! Il se sentit atrocement gêné puis leva les yeux vers la jeune fille et puis là , un évênement des plus étrange se produit : il se mit à rire . A rire aux éclats ! Il riait de lui-même . Il riait de sa propre bêtise . Il se mit à taper du poing dans l'eau et à continuer à rire . En fait , ce rire était nerveux . Il était en colère . Oui , en colère contre lui-même . Il se mit à hurler :

- " Que je suis con ! Mais que je suis con ! Je peux aller me pendre pu ... Puré u_u' ... " .

le jeune homme s'arrêta de taper du poing l'eau , voyant que cela n'arrangeait pas son cas , puis regarda la jeune fille . Elle devait sûrement le trouver stupide et puéril , et , en hurlant à la mort , ça ne devait pas arranger la vision qu'avait la jeune Katsura de lui . Il se leva donc , essaya d'essorer ses habits , puis se courba légèrement devant la demoiselle :

- " Pardonne-moi ... J'ai jamais de chance quand je veux avoi rune conversation avec quelqu'un ... Ma première rencontre avec mon colocataire , je suis passé pour un type rustre qui ne mangeait pas à sa faim , maltraité et tout et tout ... Ma seconde rencontre avec un pensionnaire , je suis passé pour un type pas biend ans sa peau ... Ma troisième rencontre avec une pensionnaire , j'me suis aussi ridiculisé qu'aujourd'hui ... Et là , voilà , j'me mets à chaque fois dans des situations mais pas possible ! " .

Kasei tourna les talons puis lui fit un signe de la main en guise d'au revoir . Pourquoi était-il là déjà ? Pourquoi était-il dans cette école ? Ah , oui . On l'avait emmené ici . Il n'avait même pas pû choisir ...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yumenoryou.superforum.fr
Katsura S. Ayate


avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 24/07/2008
Localisation : Euh ... Franchement et honnêtement, t'as vraiment que ça à faire de me demander ça ? /SBAFF\
Qui suis-je ? Qui cherché-je ?
.rpgzone .rpghidden {visibilty: hidden; display: none;}.rpgzone:hover .rpghidden {visibilty: visible; display: block; position: absolute; width: auto!important;}.rpgcontent { position: relative; top: -150px; max-width: 250px; }.rpgbutton { url image= ('https://redcdn.net/ihimizer/img140/8810/texthn.png')}.rpgcontent { url image= ('https://redcdn.net/ihimizer/img140/8810/texthn.png')}

MessageSujet: Re: Solitude, quand tu nous tiens. "Kasei*   Lun 28 Juil - 19:34

    Qu'est ce qu'elle faisait ici ? Alors là, c'était vraiment une question piège. Enfait, Katsura ne savait même pas pourquoi elle était venue ici, peut être car c'était un pensionnat pour les jeunes aux passés troublés par des évènements terribles. Certainement ça. Mais à cette question elle pouvait pas vraiment y répondre on disait aussi que c'était un pensionnat où pourrait trouver l'amour que l'on a jamais su donner ou avoir. Mais si elle répondait ça, il allait s'enfuir, croyant qu'elle est une pauvre enfant en quête de l'amour, ça serait dommage non. La jeune Katsura prit une grande inspiration et soupira longuement, non pas que Kasei lui posait une colle, mais juste qu'elle voulait répondre mais qu'elle ne savait pas vraiment par quoi. Elle le regarda arquant un sourcil et se munissant d'une moue désobligeante, les yeux vidés de tout espoir, vie :

    Peut être pour échapper au passé ...

    Elle regarda attentivement les faits et gestes de Kasei, qui jouait à se balançer sur le rebord. Il ressemblait à un enfant maladroit. C'est alors que d'un coup, de l'eau vint tremper Katsura sur le visage et ses vêtements. Il était tombé par inadvertance dans l'eau. A sa plus grande surprise, Katsura s'aperçut que le jeune homme se mit à rire, tapant du poing dans l'eau, ce qui aggrava le cas des affaires trempées de la jeune Katsura. Quand il hurla, Katsura ne s'y attendait tellement pas qu'elle sursauta et manquer de tomber dans la fontaine elle aussi. Elle le regarda souriant légèrement et lui avec franchise et honnêteté :

    Tu n'es pas con. Je dirais plutôt très ... maladroit.

    La jeune femme rougit comme une pivoine, espérant ne pas vexer le jeune homme, car ce n'était pas du tout son intention. Lorsqu'il se leva, elle ne put s'empêcher de le regarder, levant les yeux au ciel, pour le regarder. Mais il la devança et se courba juste devant elle, ses cheveux trempés gouttant sur elle, mais bon, ce n'était pas bien grave étant donné que ses habits étaient aussi mouillé. En le regardant d'aussi près, l'eau sur le visage de Kasei faisait étinceler ce vert de ses yeux, c'était comment dire si captivant qu'on aurait put s'y noyer. Apparement le jeune était maladroit, enfin, si elle comprenait bien ce qu'il racontait.

    Oh, ne t'inquiète pas tu sais, c'est pardonné. Au moins t'es la première personne depuis des mois à m'avoir redonné le sourire. On peut pas en vouloir à quelqu'un d'être comme il est, et puis la maladresse, en fait j'trouve ça chou.

    *Il m'arrive quoi là ? On dirait une gamine de trois ans >__<*

    Le jeune lui tourna les talons, et lui fit un signe de la main, oui, elle voulait bien qu'il ait d'autres choses à faire comme se changer ou aller voir des amis, mais de là à la planter, attention, Katsura caprice allait ressurgir. Elle ne réalisa pas tout de suite qu'il partait, mais quand la donnée retrouva le chemin du cerveau xD, elle se leva et courut, afin de rattraper par le poignet le jeune homme, manquant de tomber à la renverse sur le sol. Mais enfait, manquant est de trop, elle attrapa la main de Kasei, main l'eau fit glisser la sienne et elle trébucha par terre dans l'herbe à côté de l'allée ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Qui suis-je ? Qui cherché-je ?
.rpgzone .rpghidden {visibilty: hidden; display: none;}.rpgzone:hover .rpghidden {visibilty: visible; display: block; position: absolute; width: auto!important;}.rpgcontent { position: relative; top: -150px; max-width: 250px; }.rpgbutton { url image= ('https://redcdn.net/ihimizer/img140/8810/texthn.png')}.rpgcontent { url image= ('https://redcdn.net/ihimizer/img140/8810/texthn.png')}

MessageSujet: Re: Solitude, quand tu nous tiens. "Kasei*   

Revenir en haut Aller en bas
 

Solitude, quand tu nous tiens. "Kasei*

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

+
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yume No Ryou :: L'entrée extérieure :: La fontaine-
Sauter vers: